En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Le mot du Proviseur

Le mot du Proviseur

Par admin NACHEZ, publié le mercredi 12 octobre 2016 17:57 - Mis à jour le vendredi 25 novembre 2016 14:27

Le Prytanée national militaire demeure « l’une des plus célèbres écoles de l’Europe ». Nous ne sommes plus à l’époque de Descartes, qui qualifiait ainsi le Collège des Jésuites qui est devenu le Prytanée ! Mais depuis le 17ème siècle, notre lycée a connu une histoire glorieuse, qui a forgé sa réputation d’excellence.

Ce passé glorieux est un prologue, dédié à la jeunesse, à nos élèves du début du 21ème siècle. Il leur appartient de perpétuer cette tradition d’excellence. Sur le plan étymologique,  le mot Prytanée vient du grec ancien, et désignait le foyer de la Cité, où brûlait le Feu sacré. Comme ce feu sacré, la gloire de notre école n’est pas éternelle. Il nous appartient de la perpétuer.

Viser l’excellence, pour nos élèves aujourd’hui, cela signifie :

  • Pour les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles, au quartier Henri IV, une grande exigence, un investissement, un travail, du temps, sans commune mesure, le plus souvent, avec leur vécu de lycéen. C’est la condition pour réussir un concours et intégrer Polytechnique, l’ESM saint Cyr, l’école navale, l’école de l’air, ou toute autre grande école civile.
  • Pour les élèves du lycée, en pré-bac au quartier Gallieni, deux défis à relever : la réussite à l’examen du baccalauréat, avec mention, et de leur projet d’orientation, c’est-à-dire la possibilité de suivre les études supérieures de leur choix.

Dans tous les cas, viser l’excellence, c’est donner le meilleur de soi-même, ne pas mesurer ses efforts en se satisfaisant de résultats en deçà de ses possibilités. Pour ne pas avoir de regret par la suite…

Pour assurer leur réussite, les élèves bénéficient au Prytanée de conditions exceptionnelles :

Des équipes, constituées de personnels civils et militaires, entièrement mobilisés et dévoués. Ce double encadrement, militaire et civil (enseignants détachés de l’Education nationale) permet d’exercer une attention et un suivi très efficaces auprès des jeunes.

Un environnement, des équipements de qualité, en termes d’infrastructures et d’activités sportives en particulier.

Pour la gloire du vieux Prytanée, et la réussite des Brutions !

 

Le Proviseur

Dominique LE PORS