En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Certifications d'allemand A2/B1: Le Prytanée distingué! Par M. Delorme

Par Michel DELORME, publié le mardi 9 janvier 2018 14:16 - Mis à jour le mercredi 10 janvier 2018 15:32

CERTIFICATION EUROPENNE DE LANGUE ALLEMANDE :

                                                                   LE PRYTANEE NATIONAL MILITAIRE DISTINGUE !

Depuis 2006, le Ministère de l’Education nationale a décidé, dans le cadre de la promotion de la langue allemande en France, de proposer une certification de compétences en allemand.

C’est la conférence permanente des ministres de l’éducation et des affaires culturelles des Länder de la République fédérale d’Allemagne (KMK: Kultusministerkonferenz), ainsi que l’Agence pour l’enseignement allemand à l’étranger, qui conçoivent les épreuves de cette certification: le Deutsches Sprachdiplom der Kultusministerkonferenz de niveau I, le DSD I.

Depuis 2008, le Prytanée national militaire, qui dispose d’un nombre de places important (une trentaine par an),  présente à cette certification des candidats de seconde d’un bon niveau en allemand,  volontaires et très motivés. Précisons que, dans ce cadre, la candidature aux épreuves de la certification est gratuite, alors qu’elle est payante pour une inscription à titre privé.

Les épreuves correspondent à l’évaluation de chaque compétence. Tout d’abord a lieu une séance d’évaluation de l’expression  orale en février ou en mars. Chaque candidat présente un exposé en allemand, qu’il a préparé quelques mois auparavant sur un thème de son choix, puis est interrogé par son propre professeur lors d’un entretien d’une dizaine de minutes. Sa prestation est évaluée par le second professeur présent. Les professeurs d’allemand du Prytanée national militaire, comme tous les autres évaluateurs, ont suivi une formation spécifique pour être habilités à faire passer les épreuves de la certification.

Un second groupe d’épreuves a lieu en mars ou avril et vise  à tester la compréhension auditive, la compréhension écrite et l’expression écrite. Ces épreuves, qui préservent l’anonymat, sont corrigées en partie  par les professeurs d’allemand qui surveillent les élèves pendant les trois heures que durent ces épreuves, et en partie au Rectorat de Nantes sous l’autorité de l’Inspection pédagogique régionale.

Chaque épreuve est notée sur 24 points, la barre de 12 à 14 permettant la validation de la compétence au niveau européen B1. Entre 8 et 12, le candidat obtient la certification de niveau  A2. Il faut préciser que le niveau B1 est le niveau requis d’un élève de LV2 au baccalauréat. Le niveau d’exigence de la certification est donc  très élevé et les épreuves (comprenant cinq parties chacune) difficiles.

Le diplôme complet est décerné aux candidats qui valident les quatre compétences au niveau B1, leur conférant  de la sorte le statut de locuteur indépendant, mais ceux qui atteignent le niveau B1 dans certaines compétences et le niveau A2 dans d’autres, reçoivent eux aussi le diplôme.

Au cours de la session de l’année 2013, douze candidats sur trente ont obtenu la certification B1 complète, beaucoup d’autres élèves n’ayant pas démérité en validant très souvent deux  à trois compétences de niveau B1 sur quatre. En 2014, sept candidats ont à nouveau obtenu  la certification complète, ce qui garantit au Prytanée un taux de réussite très élevé par rapport à la moyenne nationale. Le cru 2016 a lui aussi été excellent avec une douzaine de candidats ayant validé les quatre compétences au niveau B1.

Ce diplôme est reconnu à vie et constitue une plus-value importante dans le cursus, plus tard dans le curriculum vitae de l’élève.

Le Prytanée national militaire a obtenu le 27 mai 2014 le certificat du DSD I (Deutsches Sprachdiplom, niveau I), attestant de son « implication exemplaire » dans la coopération franco-allemande.

 

                                                          Les professeurs d’allemand du Quartier Gallieni

                                                   François LEROUX                                            Michel DELORME